Doit on choisir une école de commerce avec prépa intégrée ?

Souvent, la période des choix Post-Bac est une période très difficile dans la vie d’un étudiant. En effet, il doit faire le choix entre de nombreux domaines différents : ingénierie, commerce, chimie, physique, etc. De plus, une fois ce choix fait, il doit choisir par quel type d’établissement il fera ses études : DUT, BTS, Facultée, Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE), etc. En ce qui concerne les écoles de commerce, il existe de nombreux moyens de les intégrer. En effet, il est possible d’en intégrer la majorité au bout de 2 ans d’études via un concours. Les 2 premières années se font alors en CPGE, et il est très peu probable de ressortir de ces concours sans aucune école (même si les écoles peuvent êtres celles qui font partie des moins bonnes).

Il est aussi possible de rentrer en Bac +2 en écolé de commerce après un DUT, une faculté ou un BTS (c’est ce qu’on appelle l’admission parallèle) en passant des concours tels que le concours Tremplin (pour des écoles telles que Kedge Business School) ou encore les concours Passerelle 1 et 2 (pour 13 écoles au total). L’étudiant suivra alors le cursus de l’école comme les autres. Enfin, il est possible de rentrer en école de commerce via une admission directe après le bac. Ce sont les écoles qui recrutent en post-bac qui sont appelées les écoles à prépa intégrée, car elles permettent de faire le programme comme en CPGE, tout en étant directement intégré à sa future école. On retrouve d’ailleurs le même système pour de nombreux cursus d’ingénieurs (INP, INSA, Geipi). En commerce, les écoles post-bac peuvent être des bachelors pour une durée de 4 ans (plutôt orienté vers l’étranger) ou des écoles plus généralistes en 5 ans (qui sont plus proches des écoles classiques).

Les prépas intégrées

En ce qui concerne les prépas intégrées en commerce, elles offrent de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients qu’il faut prendre en compte avant d’y postuler. Pour les avantages, on pourra notamment prendre en compte que le rythme y est moins soutenu qu’en classe préparatoire classique, car il y a environ 25h de cours par semaine. De plus, une prépa intégrée offre la possibilité à ses meilleurs étudiants de compléter leur cursus (et leur diplôme) dans une autre école.

Une prépa intégrée permet aussi de faire des stages d’une durée plus longue qu’en cursus classique, et peut permettre de faire une année de césure. Une école post-bac permet aussi à l’étudiant de directement voir ce qu’est la vie étudiante, et d’avoir une indépendance qu’il n’est pas possible d’avoir en CPGE. En ce qui concerne le programme, il n’est pas scolaire, et est basé le plus possible sur des projets, des cas concrets, contrairement aux CPGE qui veulent simplement préparer pour un concours. Cependant, ces écoles offrent des inconvénients. En effet, les écoles post-bac sont considérées moins prestigieuses que des écoles classiques, ce qui peut par exemple être un problème lors de la recherche d’emploi pour négocier un bon salaire. De plus, ces écoles sont assez chères : il faut compter entre 6500€ et 10 000€ par an, ce qui est plus élevé que les frais pour une école classique.

Enfin, même s’il est possible de compléter son cursus, cela est très difficile à faire. Ainsi, une fois le diplôme de l’école post-bac en poche, il est très difficile d’avoir mieux. En conclusion, faire le choix d’une prépa intégrée ou non pour une école de commerce revient à peser le pour et le contre entre tous ces avantages et inconvénients, et au regard des avantages et inconvénients des autres possibilités. Chaque étudiant fera donc un choix différent, qui doit être personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *