Comment devenir transporteur ?

La plupart des jeunes préfèrent se lancer dans le métier de transporteur. Ce type d’activité constitue une véritable aventure pour eux et permet de rendre service à bien des personnes ou à des professionnels. Mais comment devenir transporteur professionnel ?

Suivre des formations en tant que transporteur

Décrocher un permis n’est pas l’unique épreuve pour devenir transporteur. Ce n’est encore que l’ébauche d’une formation capacité de transport. En général, il faudra mériter ce statut même si cela parait futile pour certains individus du moment qu’ils ont leur permis. Mais suivre une formation reste indispensable afin d’obtenir une attestation l’autorisant à exercer dans ce secteur. Ce certificat est comme une porte d’entrée dans le vaste milieu du transporteur. Cependant, tout dépend de son choix car dans cette filière, il existe bien deux catégories de transporteur : transporteur léger ou lourd. Il faut alors déterminer lequel correspond à sa vocation professionnelle et à ses capacités. Mais que l’on choisisse un transporteur lourd ou de type léger, une formation s’impose toujours. Cela afin que l’on puisse maîtriser ce milieu. Souvent même le programme ne correspond pas à ses besoins étant donné qu’on va devoir apprendre tout sur l’entreprise et la gestion de transport. Pourtant, cela reste obligatoire si l’on souhaite un jour devenir gérant d’une compagnie de transport. Cependant, il existe une exception ! Un dirigeant d’une compagnie de transport peut se passer de ce certificat à condition que le gestionnaire de cette tâche en possède déjà.

Connaitre les différentes options

En formation capacité de transport, on peut soit se diriger vers une formation de transport lourd ou vers le transport léger. Notons que le transport lourd correspond à un véhicule ayant plus de 9 places et dépassant un tonnage de 3,5. Ainsi, le transport léger désigne un véhicule moins de 9 places et moins de 3 tonnes. Tout cela doit être pris en compte avant même de choisir son cursus. Bien entendu, les programmes de formations restent les mêmes pour les deux catégories sauf sans nul doute pour la pratique. En effet, on doit soit se former en véhicule lourd soit en véhicule léger. On doit également connaître toutes les conditions ainsi que les réglementations pour conduire des véhicules professionnels. Ainsi, devenir un transporteur professionnel n’est pas une évidence comme tous les métiers. Il faut avoir la capacité physique,  être un as du volant tout en respectant les consignes de son patron. Autrement dit, un transporteur ne se contente pas de conduire un véhicule et de suivre tout à la règle. Il doit connaître tous ce qui régie le transport routier.

Marchandise ou personne ?

Si l’on souhaite transporter des marchandises, on doit suivre une formation capacité de transport lourd. Et si l’on veut transporter des passagers, on doit opter pour une formation en transport léger. On peut alors voir la différence entre marchandise et personne. Ainsi, les véhicules de tourisme avec chauffeur entrent dans la deuxième catégorie. Il peut être complexe de transporter des voyageurs car on doit se plier à leur exigence. Cela demande patience et un grand sens de l’accueil. De même aussi pour le transport de marchandise, on doit maitriser les diverses opérations comme la manutention, le chargement et le déchargement des marchandises. Ainsi, dans les deux cas, il faut être un professionnel avant de transporter des produits ou des passagers. On doit donc répondre aux attentes de ceux qui sollicitent notre service. D’où l’intérêt de suivre une formation afin que l’on puisse se qualifier pour ce métier. Cependant, même avec un certificat de capacité de transport en sa possession, un transporteur doit toujours évoluer dans son métier afin de se démarquer de la concurrence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench