Comment réussir son Toiec ?

Le TOEIC (Test Of English for International Communication) est un test de la langue anglaise créé et organisé par l’ETS (Educational Testing Service), organisme américain qui se charge de la création du questionnaire et de l’organisation de l’examen. Créé en 1979, ce test reste encore très populaire aujourd’hui bien qu’on lui reproche de n’évaluer que la compréhension écrite et orale des candidats sans mesurer leur capacité à rédiger et à parler l’anglais. Il existe d’autres tests plus complets comme le TOEFL ou IELTS qui évaluent l’expression oral et écrite des candidats. Néanmoins, le TOEIC reste largement sollicité. En école d’ingénieur, une note au TOEIC minimale de 785 points est d’ailleurs requise pour prétendre au diplôme d’ingénieur.

Déroulement du Test

Le TOEIC a pour but d’évaluer la capacité des candidats à évoluer en langue anglaise dans un contexte professionnel général. En effet l’examen emploie un vocabulaire professionnel de base et celui de la vie quotidienne. Toutes les questions qui constituent le TOEIC sont de type choix multiple. L’examen est composé de 2 parties:

Compréhension orale

Dans cette section, l’examen évalue la capacité du candidat à comprendre l’anglais lorsqu’il est parlé.
Le candidat est d’abord soumis à une série de 10 questions sur autant de photos présentes sur l’énoncé de l’examen décrites par une voix. et il doit choisir la description qui correspond à ce qu’il voit.
Ensuite vient une série de questions en rapport avec une conversation ou un discours prononcés par des anglophones aux accents variés. Il faut choisir là encore la bonne réponse.

Compréhension écrite

Le but de cette section est d’évaluer votre capacité à comprendre l’anglais écrit, la richesse de votre vocabulaire et votre connaissance de la grammaire anglaise. Les questions de cette section correspondent à des textes à trous que le candidat doit compléter avec le bon complément ou alors des questions tirées de textes de différentes origines (mail, publicité, magazine, lettre…) sur lesquelles le candidat doit s’appuyer pour répondre.

Le TOEIC dure 2 heures, 45 minutes pour la partie compréhension orale et 1h15 pour la partie compréhension écrite, chacune des parties étant composées de 100 questions, ce qui donne un total de 200 questions.

Conseils pour réussir son TOEIC

Le TOEIC est un test linguistique, donc il convient de s’entraîner en anglais quelques mois voire plus selon son niveau et la note visée. Apprendre une langue ou du moins améliorer son niveau est un travail qui ne se fait pas en un jour, il faut s’exercer en amont avec des exercices de type TOEIC que l’on trouve facilement sur internet. Pour les fans de séries américaines, allier plaisir et travail en vous forçant à les regarder en vostfr ou en vo selon votre niveau. Cela peut vous permettre d’enrichir votre vocabulaire.
Surtout ne pas oublier de réviser la grammaire, la conjugaison, bien apprendre les verbes irréguliers et les “phrasal verbs” de type check up qui reviennent souvent au TOEIC.

Toutefois, si la maîtrise de l’anglais est fondamentale pour réussir le TOEIC, le TOEIC reste un exercice de vitesse et de concentration. Il est primordial de garder en tête ces deux points. Beaucoup n’arrivent pas à répondre à toutes les questions du test par manque de temps et les questions s’enchaînent rapidement.
Pour ne pas perdre du temps, lisez les questions suivantes dès que vous avez répondu à la question courante sans se soucier de la cadence du cd audio.
Lorsque vous n’avez pas la réponse à une question, cochez une réponse qui a du sens plutôt que tergiverser en hésitant. Si vers la fin de l’examen il vous reste des questions auxquelles vous n’avez pas répondu, cochez rapidement des réponses au hasard car les mauvaises réponses ne vous pénalisent pas, elles vous apportent 0 point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *