Tout sur le métier de scénariste jeux vidéos

Un jeu vidéo est bien sûr un monde, une histoire, un personnage, un contexte ou encore une intrigue qu’il est nécessaire d’imaginer. Le rôle confié au scénariste consiste à construire cette fiction, en mettant en œuvre l’aspect interactif avec les « gamers ». En effet, leur satisfaction constitue le « moteur de l’écriture ». Pour devenir un bon scénariste, il est impératif d’avoir des connaissances et savoir-faire acquis dans une école de jeux vidéos. Grâce à cette formation, les scénaristes assument efficacement leurs missions.

Métier de scénariste : les connaissances et le savoir-faire requis

Le profil de scénaristes est très varié. Certes, il n’existe pas de cursus spécifique pour former les scénaristes. Pourtant, ils doivent avoir une bonne connaissance des jeux vidéos, de la production et de la création. Ce sont des professionnels dotés d’un réel esprit de créativité, de fortes compétences rédactionnelles et d’un sens artistique étendu.

Pour cela, une formation de jeux vidéo, de type Bac +3 dans une école spécialisée constitue une démarche rationnelle du métier. Pour rédiger, rendre plus subtil son scénario, le scénariste doit réaliser un travail de recherches fondé sur la sociologie, l’ethnologie… Un bon niveau en anglais, la passion et le sens de l’observation sont également indispensables.

Quelques mots sur la formation proposée par l’école de jeux vidéos

La formation dispensée par l’école jeux vidéo vise à former des scénaristes créatifs, disposant des compétences techniques avérées dans ce domaine. Permettant aussi aux étudiants d’intégrer la vie professionnelle à l’issue des trois années d’études.

La formation s’effectue en trois ans :

  • Une année d’immersion dans l’univers du jeu vidéo ;
  • une deuxième année de formation fondée sur la maîtrise des outils de conceptions de jeux vidéos ;
  • une troisième année consacrée dans sa totalité à la création d’un jeu vidéo.

En première année, les étudiants doivent acquérir les fondamentaux. En effet, un programme de formation (généraliste et artistique) complet et dense est proposé. Au cours de ces douze premiers mois, les étudiants abordent les étapes de la création d’un jeu vidéo.

Les douze prochains mois permettent aux étudiants d’approfondir leurs connaissances en jeux vidéos. Ce n’est qu’au cours de cette période que la formation entre dans le vif du sujet. Les étudiants vont apprendre la programmation.

La formation s’articule autour des moteurs de jeu vidéo :

  • SHIVA au premier semestre ;
  • UNITY au deuxième semestre.

En troisième année d’études, la formation est essentiellement tournée vers le perfectionnement et l’application des savoirs. Elle vise à acquérir les compétences nécessaires au métier et maîtriser les nouvelles techniques de création. Cette période qui est également la dernière étape de la formation précède la nouvelle aventure en entreprise.

Les missions du scénariste jeux vidéos

La narration constitue la mission fondamentale du scénariste. Il doit:

  • Se charge d’assembler l’histoire du jeu qui est par la suite développée et travaillée par les Level Designers et les infographistes.
  • Penser aux personnages du jeu et déterminer toutes leurs particularités.
  • Il est l’auteur du scénario et met en place les mécanismes du jeu.
  • Il prévoit également les souhaits du joueur et la jouabilité du jeu vidéo.
  • Incluant une dimension interactive en impliquant à titre d’exemple le joueur dans l’élaboration de l’histoire.

Une histoire s’adresse à un public ciblé. Il doit prévoir les aspirations du joueur, connaître à titre d’exemple, quel accessoire il aura envie d’employer. Le joueur doit pouvoir s’authentifier au personnage qu’il incarne. Aussi, il doit s’impliquer dans la mission qu’on lui confie dans le jeu.

Infos sur les salaires d’un scénariste

Le revenu mensuel est de 1300 euros pour un débutant. Ce montant par mois est approximativement 3000 euros pour un scénariste expérimenté. Les montants des salaires dépendent aussi du statut, de la dimension du projet et de l’entreprise. Pour les freelances en particulier, la rémunération peut être sous forme de droits d’auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench