Couvreur professionnel : quelles sont les qualités exigées pour l’exercice de ce métier ?

Le métier de couvreur professionnel intéresse de plus en plus de personnes. Pour découvrir les secrets de cette profession dans le secteur du BTP, vous trouverez ci-après les qualités requises ainsi que le parcours à suivre pour en devenir un.

Couvreur : quelles sont les missions qui lui sont dévolues lors de la construction d’un bâtiment ?

Le couvreur est un technicien du BTP qui a pour mission d’installer le toit d’une maison ou de n’importe quel immeuble. Il est également chargé, dans le cadre de cette prestation, de garantir l’étanchéité du toit.

Lorsqu’un client confie à un couvreur expérimenté tel que l’Artisan Adel , couvreur dans le 21, l’installation ou la réalisation de travaux de réfection d’un toit, il procède par étape, en commençant par la prise des mesures de la charpente. Ensuite, il assure la réalisation du dessin de la structure : c’est l’épure. Une fois la charpente préparée, il assure la mise en place des échafaudages ainsi que des matériels requis pour assurer la sécurité de son équipe tout au long de son intervention.

Font également partie des missions confiées au couvreur professionnel la préparation des enduits avant la pose proprement dite du toit, que ce dernier soit en tôle, en ardoise ou en tuiles. Selon les besoins de son client, le couvreur s’assure de l’isolation thermique de la maison et procède à l’installation des gouttières et chéneaux censés évacuer les eaux de pluie.

Ne pas avoir peur du vide : la principale qualité du couvreur professionnel

Un couvreur qui a le vertige n’est pas fait pour ce travail. Presque tout au long de sa mission, le couvreur travaille en altitude, sur les toits. Il est donc inconcevable qu’il déteste le vide. Mais à part cela, d’autres qualités sont également exigées, notamment la capacité à garder sa concentration. Du fait qu’il travaille perché, le couvreur doit toujours se concentrer sur son travail pour assurer sa sécurité ainsi que celle de ses coéquipiers.

En outre, pour un couvreur, la prudence est de rigueur. Tout dans ce qu’il fait doit être étudié préalablement afin d’éviter les risques d’accident. Il ne doit pas prendre de risques inutiles pour ne pas mettre la vie des autres en danger.

Avoir des conditions physiques irréprochables est, pour le couvreur professionnel, une exigence basique. Seule une personne en bonne santé peut tenir plusieurs heures perchées sur un toit.

Quelles sont les qualifications requises pour exercer ce métier ?

Avant d’exercer le métier de couvreur professionnel, il est indispensable d’avoir en poche un CAP couvreur. Ceux qui détiennent un brevet professionnel en zinguerie ou en étanchéité du bâtiment peuvent également postuler pour ce poste. Par contre un Brevet de Technicien Supérieur est nécessaire pour accéder à un poste d’encadreur d’équipe de couvreurs.   

Tout couvreur a la possibilité de se spécialiser s’il veut voir sa carrière évoluer. Selon les spécialisations qu’il compte suivre, un couvreur professionnel peut devenir chef couvreur. Il peut aussi devenir un expert en zinguerie ou en ardoiserie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench