Formation des parents : quelles sont les alternatives à l’orthophonie pour la dyslexie ?

La dyslexie, selon l’OMS, est un trouble spécifique de la lecture. Pour la contrer, l’on fait généralement recours à l’orthophonie, connue pour produire des résultats satisfaisants. Heureusement, il existe d’autres solutions souvent moins onéreuses que l’appel à un orthophoniste. Nous allons donc vous faire découvrir des alternatives très prometteuses qui permettent de lutter contre la dyslexie ?

La réorganisation neurologique Padovan

Il s’agit d’une méthode brésilienne, vieille de près de 40 ans et entièrement promulguée dans les universités du pays. Contrairement à l’orthophonie, cette approche n’est pas axée sur les symptômes développés par le patient, mais plutôt sur la cause de ses dysfonctionnements. Le spécialiste ne traitera donc pas les problèmes d’écriture ou de lecture, mais il s’attèlera à soigner, par exemple, la dysfonction neurologique du patient.

La réorganisation neurologique Padovan a fait ses preuves et est aujourd’hui répandue dans plusieurs pays du monde. Concrètement, l’on fera faire au dyslexique une série d’exercices physiques dans le but de reconnecter ses circuits neurologiques peu efficaces. Même en France, cette méthode est de plus en plus usitée et présente d’assez bons résultats, surtout sur les personnes atteintes de bégaiement ou de dyspraxie. Toutefois, il n’est pas exclu de voir des spécialistes français conjuguer la réorganisation neurologique Padovan avec certaines pratiques traditionnelles en rapport avec les besoins du patient.

Le brain integration technique

Moins bien connue que la première, le brain integration technique est une alternative d’origine américaine. Il soutient les mêmes bases que la réorganisation neurologique Padovan, en ce sens qu’il traite aussi les dysfonctions neurologiques. Pour les patients, la technique va servir de traitement thérapeutique non invasif, susceptible d’aboutir à un changement permanent. Le brain integration technique encapacite les dyslexiques à exploiter tout leur potentiel.

En lieu et place de médicaments aux effets secondaires dévastateurs, cette alternative plus que prometteuse corrige les difficultés de lecture, en reconfigurant les neurones, tout en aidant les patients à appréhender des concepts jadis incompréhensibles.

Le neurofeedback

C’est une solution beaucoup plus coûteuse que les précédentes. Le neurofeedback est une approche à la fois technique et biologique qui se sert de l’affichage en temps réel de l’activité cérébrale de l’individu. Avec les données recueillies, on tentera ensuite d’enseigner l’autorégulation des fonctions cérébrales.

Pour mener à bien la technique, le neurofeedback se fait assister du biofeedback par imagerie et résonance magnétique fonctionnelle (IRMF) et du biofeedback par hémoencéphalographie. À l’issue du traitement, le patient pourra mieux contrôler les paramètres neurophysiologiques ; ce qui induira une amélioration des fonctions cérébrales et du comportement.

Une formation spéciale pour les parents d’enfant dyslexique

Organisée par Sequoia Education, cette formation a pour but de permettre aux parents ainsi qu’à leurs enfants de connaître des lendemains meilleurs. En raison des nombreux troubles auxquels sont sujets ces enfants, les parents affrontent pas mal de difficultés. Avec cette formation accessible à seulement 49 €, vous pourrez entamer une toute nouvelle étape dans l’aide de votre enfant dyslexique.

À la faveur de la méthode prônée par les formateurs, vous serez en mesure d’aider votre enfant à réussir. Non seulement cela, vous comprendrez mieux votre enfant et vous développerez plus de confiance dans vos différentes interactions avec lui. Adaptée aux enfants de 6 à 13 ans, la méthode de la formation est enseignée par des spécialistes mus par la seule ambition de vous aider à surpasser vos difficultés.

La formation comprend 5 exercices pertinents, 9 vidéos et 15 fiches récapitulatives. Elle est concrète et ne nécessite de la part des participants aucune connaissance préalable. Faciles à comprendre, mais également très ludiques (9 vidéos, les unes aussi intéressantes que les autres), les techniques enseignées peuvent être réalisées, plusieurs au besoin, par vous-même à la maison en compagnie de votre enfant.

Enfin, la formation du Groupe Sequoia Education, à l’instar d’une véritable consultation d’orthophonistes, prend en considération l’aspect émotionnel et affectif de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench