Formation habilitation électrique : Est-ce une obligation pour les salariés

L’habilitation électrique est définie comme étant la reconnaissance, par son employeur, de l’aptitude d’un employé à accomplir les tâches fixées en toute sécurité. L’habilitation électrique n’est pas directement liée à la classification professionnelle mais matérialisée par un document établi et signé par l’employeur, et la personne habilitée. Par contre, la délivrance d’une habilitation par l’employeur ne le dégage pas de sa responsabilité. Il est tenu de respecter l’ensemble des règles du code du travail qui régissent la conception et l’utilisation des installations électriques.

L’habilitation électrique n’autorise pas son titulaire à effectuer des opérations pour lesquelles il est habilité sans autorisation préalable de son chef hiérarchique. Il doit être désigné par son employeur pour l’exécution de ces opérations 

La formation à la sécurité préalable à l’habilitation électrique

La formation en habilitation électrique du salarié avant son certificat correspond et prend en compte les 9 principes généraux de prévention. Il existe donc obligation générale de formation à la sécurité prévue par l’article L.4141-2 du code du travail et porte sur les conditions d’exécution du travail en application de l’article R. 4141-13.

 Préparation à l’habilitation électrique pour électriciens et non électriciens

L’employeur doit délivrer une habilitation électrique à toutes les personnes qui travaillent dans un environnement électrique. Il doit donc conduire l’évaluation des mesures de prévention et des besoins de formation en habilitation électrique pour tout salarié exposé au risque électrique, c’est-à-dire pour les employés à qui sont confiées des opérations au voisinage ou sur les ouvrages électriques.

 Formation habilitation électrique et les obligations de l’employeur

L’employeur est la seule personne habilitée à pourvoir délivrer une habilitation après s’être assuré que le salarié a reçu une formation habilitation électrique théorique et pratique en ce qui concerne les risques liés à l’électricité. Il va aussi remettre à chaque employé habilité un recueil contenant l’ensemble des prescriptions issues de la norme NF C 18-510 F11 et, dans certains cas, lui procurer un accompagnement d’une instruction de sécurité. L’employeur doit vérifier les habilitations au moins une fois par an et quand cela s’avère nécessaire.

 Formation habilitation électrique et titre d’habilitation

L’habilitation est symbolisée par des caractères alphanumériques et un attribut :

  • Le 1er caractère indique le domaine de tension concerné,
  • Le 2ème caractère indique le type d’opération ; il s’exprime soit par une lettre soit par un chiffre,
  • Le 3ème caractère est une lettre additionnelle qui précise la nature des opérations.

Cette classification est expliquée plus en détails dans la norme NF C18-510 du mois de janvier 2012.

Ces symboles sont précisés sur le titre d’habilitation électrique détenu par le titulaire pendant la durée de ses heures de travail. Les habilitations doivent être revues tous les ans. Un recyclage des compétences et connaissances doit être effectué tous les 3 ans, et plus souvent si nécessaire.

Contactez-nous pour en savoir davantage sur l’habilitation électrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench