Les critères à prendre en compte pour rédiger son CV en anglais

Les candidats ne se limitent plus aux offres d’emploi à l’échelle nationale. Les offres internationales sont également plus nombreuses et plus accessibles, à condition que vous maîtrisiez une langue étrangère telle que l’anglais. Faire son cv en anglais est donc nécessaire pour trouver un emploi rapidement. Que ce soit pour une demande de stage ou d’emploi, il y a quelques règles à prendre en compte tant sur la forme que sur le fond.

Comment créer un CV en langue anglaise ?

Un candidat sera sûrement amené à faire son cv en anglais en ce moment. Actuellement, les offres d’emploi à l’étranger ne cessent de se multiplier et elles intéressent beaucoup de personnes, notamment les jeunes. Ces derniers ont plus de chances d’occuper un poste dans une société étrangère à l’autre bout du monde, même sans expériences significatives. C’est également une occasion pour eux de parcourir le monde et de s’adapter à toutes sortes d’environnement de travail. Toutefois, traduire un CV en anglais ne se fait pas n’importe comment. Il ne s’agit pas de faire une traduction mot pour mot de votre CV d’origine. Bien sûr que non. Sinon, vous risquez de vous tromper et d’utiliser de faux termes avec cette méthode-là.

Il est vivement conseillé de travailler sur une page blanche et de constituer des phrases simples mais correctes. Sachez que le curriculum vitae écrit en cette langue peut dépasser une page. Mais pas de panique, ce n’est pas un problème. Vous n’êtes pas non plus obligé de mettre une photo sur votre document. Ne faites pas de fautes d’orthographe et veillez à ne pas confondre les deux sortes d’Anglais, américain et britannique. C’est le moment pour vous de démontrer vos compétences et votre degré de maîtrise de la langue de Shakespeare. Pour ne pas perdre du temps et pour un résultat optimal, il est recommandé de télécharger un modèle modifiable de cv en anglais sur la toile.

Comment structurer un CV en anglais ?

Il n’y a pas trop de différences entre un CV en anglais et un CV en français. Faire son cv en langue anglaise est même plus facile. La structure se présente presque aussi de la même manière. Les informations personnelles et les coordonnées se placent tout en haut du document. Pour les Anglais, ils mettent aussi l’intitulé du poste demandé bien en évidence juste avant de présenter ses informations clé. Ensuite, les détails sur vos formations et votre parcours universitaires suivront les données citées plus haut. Ne mettez pas les diplômes qui précèdent votre baccalauréat. C’est là qu’il faut faire attention, car les systèmes éducatifs des deux pays sont différents. Il est donc essentiel de se renseigner sur les équivalents valables en dehors de l’Hexagone. Mentionnez également les diverses formations que vous avez suivies dans votre vie professionnelle. Cette rubrique appelée « Courses » intéresse beaucoup les recruteurs anglais. Cependant, vos atouts ou vos compétences particulières devraient se mettre dans la section « Education », mais ne mettez pas trop d’informations dedans. À la place, détaillez un peu plus la rubrique « Expériences professionnelles ». C’est en effet ce qui les intéresse le plus. Enfin, en matière de langue étrangère, c’est mieux que vous soyez bilingue, mais précisez votre niveau pour que les recruteurs puissent trouver la place qui vous convient. Ne prenez pas le risque de viser trop haut. Notez également qu’il faut faire attention quand au choix des mots techniques requis dans un cv comme le parcours, les réalisations, le savoir-faire et les compétences. Il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance de ces termes techniques afin d’éviter les faux pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *