Reprendre ses études après un an d’arrêt

Besoin de faire une pause, de souffler, de partir en vacances ou de travailler pour financer un projet : de multiples raisons peuvent nous pousser à mettre en stand-by nos études pour un an. Puis la question de les reprendre se pose. Comment trouver la motivation, la force, pour rejoindre les bancs de l’école ? Est-ce vraiment important ?

L’école, une question d’habitude

Généralement, l’école est vue comme une source de plaisir… Et de privation ! Horaires strictes, charge de travail plus ou moins importante, contrôles réguliers, stress du diplômes… Autant de contraintes qui vous ont peut-être fait mettre en pause votre scolarité. Mais là, vous êtes décidé, vous avez l’envie de retourner étudier, d’apprendre de nouvelles choses, d’obtenir un diplôme plus valorisant et de reprendre votre vie en main. Bravo ! Ce n’est pas une décision facile. Dans cet article, nous verrons des conseils à bien prendre en compte pour réussir au mieux sa rentrée, après un an de repos, de voyage ou de travail…

La motivation : un facteur primordial

La première question à se poser, c’est de savoir pourquoi vous comptez reprendre vos études. Il existe de bonnes et de mauvaises raisons. Une mauvaise, ce serait par exemple pour faire plaisir à vos parents, ou votre moitié. Une bonne, ce serait de pouvoir accéder au métier de vos rêves, d’apprendre de nouvelles choses, de vous enrichir et de donner un sens à votre vie. Si vos raisons sont fortes, alors votre motivation le sera également. Et là, vous aurez davantage de raisons de réussir votre ou vos année(s) de formation car vous saurez que chaque jour passé sur les bancs de l’école vous rapproche de vos objectifs futurs. Alors forcément, vous aurez plus l’envie de vous investir dans vos études. Car il ne faut pas oublier que les formations supérieures sont assez chronophages et que vous n’aurez plus les mêmes libertés que durant votre année sabbatique.

Se (re)plier aux contraintes de l’école

Quel que soit le type d’établissement que vous rejoindrez, il faudra revenir à une discipline stricte, retrouver un rythme de sommeil propice au travail, dégager du temps pour vos devoirs et entrainer votre cerveau à ingurgiter de grandes quantités d’informations pour n’en extraire que celles qui seront nécessaires. Autant dire que cela demandera des efforts et des sacrifices. Mais ce n’est pas insurmontable, bien loin de là ! Le plus important est d’y prendre du plaisir et de ne pas voir votre retour scolaire comme une régression. Il s’agit plutôt d’un tremplin qui vous permettra d’atteindre vos objectifs. Positivez et vous trouverez la force. Rapidement, lorsque vous serez retourné en étude, vous ne verrez plus ces contraintes de la même manière et vous prendrez conscience du cheminement qui vous amène vers l’obtention potentielle de votre diplôme. D’une manière plus générale, pour reprendre ses études après un an d’arrêt efficacement, il faut faire preuve d’une grande honnêteté avec soi-même. Il faut écouter ses besoins, ses attentes, analyser ses rêves et leur faisabilité et surtout, rationaliser.

Reprendre ses études efficacement

Même si la reprise risque d’être rude la première semaine, et peut-être la deuxième, il faudra engager une lutte contre votre cerveau qui regrettera l’année passée et vous freinera dans vos efforts et élans de motivation. Mais comme tout muscle, le cerveau est capable de s’habituer et de se plier à un nouveau rythme de travail. Le plus difficile sera donc d’adopter une rigueur dès le début afin que les habitudes se mettent en place d’elles-mêmes, sans que cela ne s’apparente à un parcours du combattant. Lorsque vous aurez franchi ce premier obstacle, vous ne penserez plus à votre année d’arrêt. Vous irez de l’avant comme tout autre étudiant.

La partie administrative

Mais avant de débuter votre année de cours, il vous faudra passer par une partie bien peu ragoûtante : l’administratif. Certains établissements peuvent être réticents à vous accepter en raison de votre année sabbatique. À vous de les convaincre de votre motivation, de vos convictions et de votre objectif professionnel. Vous devrez alors préparer vos dossiers de candidature et gérer la logistique qui en découle, comme l’envoi des papiers en temps et en heures. Anticipez également votre potentielle demande de bourses, votre sécurité sociale étudiante et autres éléments propres à votre niveau scolaire.

La clé de la réussite : garder en ligne de mire son objectif

Après une année sabbatique, le plus dur pour vous sera de vous remettre dans le bain. Ce n’est pas une tâche simple. En suivant nos conseils, la tâche n’en sera que plus agréable. Le point le plus important, c’est donc de visualiser son objectif et ne pas le quitter des yeux. Si vous reprenez vos études pour être chirurgien, alors gardez cet objectif en vue, surtout dans les moments difficiles, où vous doutez de vous et de vos compétences. La reprise de vos études peut très bien se passer si vous vous y préparez efficacement et que vous savez précisément la raison de votre retour sur les bancs de l’école. Que vous prépariez un BTS, une licence ou un Master, la reprise peut très bien se dérouler. Ce n’est qu’à l’obtention de votre diplôme que vous aurez la fierté d’avoir eu le courage d’accomplir une ou deux années d’études supplémentaires. Fondamentalement, sur une vie entière, ce n’est pas grand-chose, mais cela peut conditionner toute votre vie active ! Reprendre ses études, cela a du bon !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench