Comment apprendre à faire de la visualisation de données ?

Dans le processus décisionnel d’une entreprise, l’interprétation des données occupe une place de choix. Les compétences dans ce domaine permettent d’analyser de gros volumes d’informations et d’identifier les tendances et valeurs inhabituelles. À l’heure actuelle, avoir des notions en techniques de visualisation de données est un atout non négligeable. Des moyens pour apprendre amplement à ce sujet existent fort heureusement.

Les formations gratuites et payantes

La visualisation repose aujourd’hui sur l’utilisation de certains logiciels et applications spécifiques. Ainsi, pour en apprendre davantage à ce sujet, le recours aux formations est une option qui s’impose. Pour ceux qui ont des moyens financiers importants et qui souhaitent acquérir des compétences poussées dans le domaine, les formations payantes sont à privilégier.

Toutefois, il est possible d’avoir accès à des ressources gratuites et un accompagnement gratis de la part de certains experts. Dans l’un ou l’autre des cas, la formation permet de toucher aux outils d’analyses et technologies qui font la loi dans le domaine. Pour le dire plus simplement, c’est la meilleure manière pour apprendre la visualisation de données dans Power BI.

Bien entendu, il est possible de bénéficier de formations axées sur les outils spécifiques d’analyses d’un secteur d’activité. Par contre, vous pouvez au besoin pousser votre curiosité pour en savoir davantage sur plusieurs autres solutions. Il convient de noter que les formations donnent accès à des contenus vidéos, des articles, des livres blancs, etc.

Elles permettent aussi d’acquérir des notions sur les types de visualisations les plus courants et leurs conceptions. Il s’agit notamment :

  • Des tables ;
  • Des graphiques ;
  • Des Cartes ;
  • Des infographies ;
  • Des tableaux de bord ;
  • Des diagrammes, etc.

Dans une certaine mesure, vous bénéficiez également en compagnie des experts formateurs des trucs et astuces sur les exemples de visualisations plus spécifiques.

Les blogs dédiés

Les notions sur la visualisation de données sont aujourd’hui traitées et mises en ligne sur les blogs. En effet, le recours à ces plateformes a connu ces dernières années une explosion exponentielle grâce à la quantité d’informations qui y circulent. Elles représentent pour bon nombre de professionnels et d’amateurs, des sources inépuisables d’inspiration et de ressources didactiques.

Les blogs présentent à tout point de vue un avantage de taille. Effectivement, dans la plupart des cas, ils sont détenus par des experts ayant des théories sur le sujet ou proposant des formations adaptées. Ils offrent de façon régulière les dernières tendances du secteur accompagnées d’analyses objectives.

Le recours à ces plateformes permet par ailleurs de découvrir des visualisations du monde entier et d’apprendre de nouvelles techniques. Il s’agit aussi du lieu pour lire les critiques du domaine et s’imprégner sur les erreurs à éviter pour réussir vos projets.

Les ouvrages

Il n’y a pas de meilleure manière pour acquérir des connaissances théoriques sur la visualisation de données que la lecture des ouvrages dédiés. Depuis 1983, l’année de publication du premier livre dans le domaine, plusieurs milliers d’ouvrages ont par la suite vu le jour. Méthode classique certes, mais méthode efficace quand même.

En effet, au même titre que les blogs, le livre permet aussi d’obtenir une panoplie d’informations sur le secteur et son évolution. Spécifiquement, vous apprendrez bien plus sur les techniques et davantage mieux sur les astuces et des exemples intemporels. Heureusement, les livres à l’heure actuelle sont publiés sous plusieurs formes.

Il y a la forme traditionnelle en papier avec une couverture et des pages numérotées. Ensuite, il y a des livres en forme de projets visuels entiers publiés sous l’apparence de manuel. La première comme la deuxième forme permettent chacune d’apprendre les approches théoriques et les pratiques de visualisation de données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench