Comment savoir si le métier que l’on fait nous correspond ou pas ?

On dit souvent qu’il n’y pas de sots métiers, et c’est bien vrai. Cependant, il faut avouer que certaines professions nous conviennent plus que d’autres, compte tenu de nos compétences, de nos capacités ou des modalités du travail en question. Une activité professionnelle occupe une dimension plus vaste que ce que l’on veut bien croire. Plus qu’un simple gagne-pain, c’est une occupation dans laquelle un individu peut (et doit) s’épanouir si elle lui correspond. A contrario, persister dans l’exercice d’un métier qui n’est pas compatible avec sa personnalité peut conduire à des situations désastreuses telles qu’une dépression ou un « burn-out ». Le choix d’un travail n’est donc pas à prendre à la légère et nécessite un vrai temps de réflexion. Découvrez dans la suite de notre article si vous avez, sans mauvais jeu de mots, la tête de l’emploi ou pas.

Identifiez vos réelles motivations


Pour pouvoir évoluer positivement dans sa vie professionnelle et personnelle, il faut avoir les bonnes motivations. Opérez un véritable retour aux sources : Pourquoi avez-vous choisi ce travail ? Est-ce pour les bonnes raisons ?

L’appât du gain : si c’est la principale raison de votre choix professionnel, ce n’est pas suffisant. Certes, disposer d’une sécurité financière est rassurant, mais faire passer cela avant vos aspirations personnelles n’est pas raisonnable.

Le dépit : « Je ne trouverai pas mieux », « Mon boulot n’est pas si terrible que ça » ; des phrases que l’on entend trop souvent quand on parle travail. Si vous avancez les mêmes excuses, il faut vous rendre à l’évidence : cette profession n’est probablement pas faite pour vous.

La vocation et la passion : vous exercez dans un domaine que vous maîtrisez et avez du plaisir à aller travailler. C’est une chance inouïe que beaucoup n’ont pas. Si vous êtes dans ce cas de figure, ne changez rien : vous avez de grandes chances d’aller loin dans le cadre professionnel.

La compatibilité de l’environnement professionnel

Ce n’est pas seulement à l’employé de se soumettre aux exigences du travail, le contraire doit également être possible. En effet, l’activité professionnelle et ses modalités d’exécution ne doivent pas constituer un frein au bien-être (physique et moral) de l’employé ; ils doivent lui correspondre un minimum.

  • Le plaisir au travail : l’intérêt, la motivation et la créativité doivent obligatoirement être au rendez-vous. Votre profession présente une réelle importance pour vous et vous donne l’impression de contribuer à quelque chose.
  • Les conditions d’exercice: cette notion englobe les lieux de travail, les horaires, etc. Elles ne doivent pas être sources de complications permanentes pour l’employé. Ce dernier doit parfaitement pouvoir conjuguer vie personnelle et vie professionnelle, sans qu’il y ait un déséquilibre entre elles.
  • Les relations internes: vous avez un minimum de rapports avec vos collègues. L’ambiance au travail doit vous être agréable : les interactions sont naturelles et vous n’avez pas peur de vous exprimer librement.

Demandez l’avis d’un tiers

Cela peut s’avérer nécessaire pour un sujet aussi délicat que celui-ci ; ne serait-ce que par souci d’objectivité. En effet, il est toujours sage de récolter un deuxième avis ou même plusieurs pour ne pas se tromper.
La solution de proximité serait de demander à un ami ou à un membre de la famille son opinion sur le sujet. Le commentaire recueilli sera sûrement subjectif, mais cela peut vous aider à y voir plus clair.
Autre solution non moins accessible et plus intéressante : tournez-vous vers les nouvelles technologies. Il est aujourd’hui possible de faire appel à un conseiller en évolution professionnelle (CEP) gratuitement, par le biais de l’application mobile du Fongecif. Recevez l’avis d’un professionnel, obtenez toute l’aide dont vous avez besoin grâce à votre smartphone !
Vous pouvez également faire des recoupements, notamment dans d’autres sites webs, et recueillir l’avis de professionnels ou de personnes qui ont dû faire face aux mêmes dilemmes auparavant.

Vous avez à présent toutes les astuces pour déterminer si oui ou non, votre travail vous correspond !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench