Opticien : A quel salaire prétendre ?

 

Contrairement aux croyances, l’opticien-lunetier ne se contente pas de vendre des montures et des verres de lunettes, il possède une vraie expertise. Il est par exemple capable d’effectuer certains examens optiques pour vous faciliter le choix des lunettes. Faire ce métier nécessite une formation reconnue par l’Etat, et offre des compétences à la fois en ophtalmologie, mais aussi en commerce.

 

La formation d’un opticien

 

Tout candidat doit forcément préparer un BTS Opticien-Lunetier en deux ans dans un lycée technologique ou une école privée. En règle générale, il est plus facile d’y entrer après avoir passé un bac pro ou technologique.

 

Il est possible d’exercer juste après le diplôme, mais la profession propose d’autres formations plus poussées pour se spécialiser dans un domaine. La plupart des grandes villes de France proposent une licence en métiers de l’optique.

 

Enfin, pour ceux dont l’ambition est de gérer un commerce d’opticien-lunetier, l’Institut Supérieur de l’Optique permet de passer un MBA “Stratégies commerciales et marketing optique et santé”. Ce cursus bac+5 peut être très recherché dans la profession, et le salaire devient bien plus avantageux.

 

Le salaire d’un opticien

 

Comme pour la plupart des métiers, tout dépend de la formation dont vous avez bénéficié. Si vous commencez au plus bas de l’échelle, la grille salariale légale fixe la rémunération minimum à 1485 euros bruts, soit environ 1140 euros nets. Mais il est plutôt rare de commencer à ce niveau après un BAC+2.

 

Si vous commencez à exercer juste après un BTS, le salaire est en moyenne de 1550 euros bruts pour les débutants, avec des fourchettes entre 1300 et 1700 euros bruts. Tout dépend de la ville et de la taille de la structure où vous travaillez. Au bout de quelques années d’expérience, vous pouvez prétendre à une rémunération d’environ 2500 euros bruts par mois, soit un peu moins de 2000 euros nets.

 

Mais si vous êtes titulaire d’un MBA et que vous décidez d’ouvrir votre propre commerce, la rémunération peut passer du simple au double. Ainsi, il n’est pas rare qu’un opticien avec un peu d’expérience installé à son propre compte dans une ville de taille moyenne gagne plus de 5000 euros par mois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *